Avant d’acheter un bien immobilier, vérifiez son assurance

Assurance-habitation
Assurance habitation : pour bien vendre son bien immobilier
novembre 30, 2015
décès du locataire 
Que faire en cas de décès du locataire ?
décembre 29, 2016
vérifiez son assurance

L’assurance de maison ou  multirisques habitation, vous couvre contre les sinistres dont peut souffrir votre logement : dégât des eaux, vol, bris de glace, incendie-foudre-explosion, catastrophes naturelles. Cette assurance vous couvre également pour les dommages involontaires causés à votre voisinage. Si vous acheter un bien immobilier, vous pouvez la reprendre au vendeur.

Au moment de la vente du bien immobilier, l’assurance de maison peut-être reprise. L’agence immobilière vous informera des procédures à mettre en œuvre, mais au préalable il est fortement conseillé de vérifier certains points concernant cette future assurance habitation avant l’achat d’une maison : www.laforet-colombes.com/. En effet, les garanties peuvent varier selon les contrats et les caractéristiques de votre zone d’habitation. Les assureurs se livrent à de savants calculs pour mesurer le plus précisément possible les risques liés à votre logement. Les biens immobiliers représentent la part majeure du capital couvert dans le cadre d’une assurance de maison classique. Aussi, il est recommandé d’assurer autant que possible la totalité de leur valeur pour ne rien avoir à payer en cas de sinistre. En tant que futur propriétaire, vérifiez bien dans le contrat qu’il n’y a pas de limitation du montant remboursable. Avant de reprendre le contrat de votre vendeur, il convient de savoir comment l’assureur évalue la valeur de vos biens mobiliers. Le système le plus fréquent tient compte de leur vétusté et le dédommagement sera donc d’autant plus faible que l’objet est vieux. Certaines assurances garantissent la valeur à neuf du bien. Si vous disposez d’équipements électroménagers ou électroniques coûteux, cette option est donc toujours préférable. Les franchisses de l’assurance de maison  sont des sommes qui restent à votre charge en cas de sinistre. Elles restent à la libre appréciation des assureurs, sauf pour les catastrophes naturelles qui peuvent être très élevées ou inexistantes. Dans un contrat classique, elles représentent un élément important à vérifier souvent négociable. Sachez que vous pouvez vous dispensez d’assurance habitation lorsque vous êtes propriétaire. En effet, le législateur la loi dispense encore les propriétaires d’assurance habitation mais des changements législatifs sont prévus. Il faut savoir qu’en cas de sinistre la prise en charge des dégâts de votre logement ou causés à d’autres peut être très importante, des dizaines, voire des centaines de milliers d’euros. Le régime de copropriété a ses propres règles et peut vous imposer de souscrire une assurance. Cependant, une assurance existe déjà pour les parties communes il ne reste donc plus que l’assurance de votre logement.